Home Plans nationaux

Plans nationaux

Objectif : 100 plans d’action nationaux pour 2024 élaborés par des gouvernements en le dialogue avec les organisations d’agriculteurs et agricultrices familiaux et/ou avec les comités nationaux de l’agriculture familiale.

Comme le prévoit la résolution des Nations Unies, la Décennie de l’agriculture familiale doit promouvoir des améliorations et des transformations des cadres politiques. Les transformations nécessaires doivent être au niveau global et régional, mais en particulier au niveau national. Le Plan d’Action Global de la Décennie fixe l’objectif ambitieux de 100 Plans d’Action Nationaux d’ici 2024.

Carte des Plans d'Action Nationaux approuvés ou en préparation

APPROUVÉS

  • Costa Rica
  • Gambie
  • Indonésie
  • Népal
  • Panama
  • Pérou
  • République dominicaine

EN PRÉPARATION

  • Nicaragua
  • Philippines
  • Sierra Leone
  • Tchad

Que sont les Plans Nationaux de la Décennie?

Les plans d’action nationaux sont des plans coordonnés qui prévoient des mesures concrètes et des engagements spécifiques dans le domaine de l’agriculture familiale, en particulier par le biais de politiques publiques, programmes et réglementations, et qui constituent une feuille de route pour les pays et les régions dans leurs efforts pour soutenir le développement durable de l’agriculture familiale. Ils sont destinés par conséquent à avancer dans la mise en œuvre de la Décennie au niveau des pays, en convertissant les besoins et priorités identifiés par les différents acteurs en actions, politiques et processus de changement en faveur des agricultrices et agriculteurs familiaux et de leurs moyens de subsistance.

Les plans d’action sont en dernier ressort des engagements des gouvernements en faveur de l’agriculture familiale de leurs pays, et doivent être approuvés par eux.

Pourquoi les Plans Nationaux de la Décennie sont-ils aussi importants?

Les plans d’action nationaux constituent de fait des dispositifs concrets pour faire progresser la production alimentaire durable, la création de développement rural, la lutte contre la pauvreté rurale, la sauvegarde de la biodiversité, le maintien de la culture et, en fin de compte l’avenir de l’alimentation durable de l’humanité dans une perspective globale.

Les plans offrent assurément de grandes opportunités de dialogue entre les représentants des agriculteurs et agricultrices familiaux et les gouvernements, pour définir les priorités, faire entendre les propositions des organisations d’agriculteurs et agricultrices familiaux, des CNAF et d’autres plateformes de dialogue politique et trouver des accords avec les gouvernements et autres acteurs du monde politique, sur les politiques, programmes et réglementations qui seront mis en œuvre pour parvenir à un environnement propice et  soutenir le développement de l’agriculture familiale.

Ils sont également des éléments clés pour l’amélioration des processus de dialogue inclusifs pour l’élaboration des politiques, entre les différents Ministères, mais en particulier entre les différents acteurs, comme les gouvernements, parlements, organisations internationales, organisations de l’agriculture familiale, CNAF, monde universitaire, centres de recherche, organisations de développement.

Ils établissent des liens précis avec l’Agenda 2030 et sont partie des comptes-rendus des avancées de la DNUAF à l’Assemblée générale des Nations Unies et d’autres futurs mécanismes de suivi.