Plans d’action nationaux et régionaux en faveur de l’agriculture familiale : progrès dans la mise en œuvre de la DNUAF 2019-2028

179

 Le FRM présente le Rapport annuel 2021 sur les progrès réalisés dans la mise en œuvre de la DNUAF 2019-2028 par le biais des plans d’action nationaux et régionaux/sous-régionaux pour l’agriculture familiale.

Le Forum rural mondial (FRM), en collaboration avec la FAO, mène un exercice de suivi continu de la mise en œuvre de la Décennie des Nations unies pour l’agriculture familiale (DNUAF) 2019-2028 dans plus de 60 pays et 8 sous-régions en Afrique, en Asie et dans le Pacifique, en Europe, en Amérique latine et dans les Caraïbes.

Le rapport présente une vue d’ensemble comparative des progrès réalisés entre 2019 et 2021 dans l’élaboration des plans d’action nationaux, régionaux et sous-régionaux de la DNUAF. Il contient également des exemples de mécanismes, de méthodologies et d’outils utilisés pour la définition des plans d’action. Et enfin, une série de conclusions et de recommandations finales.

Depuis le lancement de la DNUAF, le nombre de pays et d’acteurs impliqués a considérablement augmenté. En décembre 2021, au moins 51 pays d’Afrique, d’Asie et du Pacifique, d’Europe et d’Asie centrale, d’Amérique latine et des Caraïbes sont impliqués autour de la DNUAF et il existe 45 Comités nationaux d’agriculture familiale (CNAF) regroupant plus de 2 625 organisations agricoles, ONG, institutions publiques, centres de recherche, agences de coopération, etc. ; au moins 1 853 des entités membres des CNAF sont des organisations d’agriculteurs et agricultrices familiaux.

En 2021, les processus d’élaboration de plans d’action nationaux et régionaux/sous-régionaux se sont non seulement rétablis, mais ont repris plus fortement dans le cadre de la réponse à la COVID-19 et des discussions en cours sur la réalisation des ODD, les systèmes alimentaires durables et le changement climatique. Deux pays supplémentaires ont adopté leur plan d’action national (Philippines et Sierra Leone), 14 pays ont pris des mesures très importantes pour élaborer leur plan d’action national et 4 processus d’élaboration de plans sous-régionaux étaient en cours (NENA, SAARC, CAC-SICA, REAF-Mercosur).

Les efforts conjoints des CNAF, des organisations de l’agriculture familiale, des gouvernements et de leurs partenaires (en particulier la FAO et le FIDA) pour mettre en œuvre la DNUAF ont permis d’accumuler une solide expérience dans l’élaboration de plans d’action qui ne cesse de croître. Ainsi, des mécanismes, des méthodologies et des outils ont été développés afin de favoriser le dialogue politique et la coordination entre les acteurs, d’analyser la situation de l’agriculture familiale et ses besoins en termes de politiques publiques, de revoir le cadre juridique existant, de planifier les étapes de construction et de mise en œuvre des plans d’action nationaux pour l’agriculture familiale, etc.

La DNUAF est un processus solide, qui avance fermement en fournissant des solutions concrètes pour la transformation des systèmes alimentaires. Sur la base de l’expérience accumulée, il convient de redoubler d’efforts pour disposer de davantage de plans d’action nationaux et régionaux/sous-régionaux et pour doter ces plans des budgets et des instruments nécessaires à leur mise en œuvre.

Nous sommes convaincus que ce rapport de synthèse sur l’état d’avancement de la mise en œuvre de la DNUAF contribuera à stimuler le dialogue politique et à renforcer les collaborations/engagements pour renforcer l’agriculture familiale et libérer son potentiel de transformation dans la construction de systèmes alimentaires durables, résilients, inclusifs et viables.

Nous vous souhaitons une bonne lecture.