45 CNAF ONT REUSSI A PROMOUVOIR LA MISE EN ŒUVRE DE LA DECENNIE POUR L’AGRICULTURE FAMILIALE

66
Les Comités Nationaux de l’Agriculture Familiale (CNAF) se consolident comme une pièce fondamentale dans la promotion du dialogue politique et de la collaboration pour la mise en œuvre de la Décennie des Nations Unies pour l’Agriculture Familiale (DNUAF) 2019-2018.

Juillet 6, 2021.- Les CNAF ont contribué, dans ces derniers mois, à d’importantes réalisations de politiques publiques en faveur de l’agriculture familiale, telles que l’adoption du plan d’action national pour l’Agriculture Familiale 2019-2028 aux Philippines, l’approbation de la loi sur l’agriculture familiale au Salvador et la loi qui favorise l’autonomisation des femmes rurales et indigènes au Pérou. De même, les processus d’élaboration des plans d’action nationaux de la DNUAF avancent dans des pays tels que la Sierra Leone, Madagascar, la Côte d’Ivoire et le Togo.

Tous ces éléments constituent des avancées très importantes pour que l’agriculture familiale soit reconnue comme un secteur clé dans les pays et qu’elle bénéficie d’un environnement politique favorable qui permette son développement selon une approche globale. Une amélioration des cadres réglementaires, institutionnels et budgétaires spécifiquement axés sur l’agriculture familiale, qui facilitent l’accès aux ressources naturelles telles que la terre et l’eau ; la production agroécologique ; l’accès au crédit ; l’accès aux marchés ; les prix équitables ; le renforcement organisationnel; l’autonomisation des femmes ; et la durabilité générationnelle, pour ne citer que quelques-unes des principales questions à l’ordre du jour.

Il existe actuellement 45 CNAF dans des pays d’Afrique, d’Amérique latine et des Caraïbes, d’Asie-Pacifique et d’Europe, qui regroupent plus de 1 582 organisations d’agriculteurs, ONGs, entités publiques, centres de recherche, agences de coopération, etc. Au moins 966 membres des CNAF sont des organisations de l’agriculture familiale.  Le réseau des CNAF continue de s’étendre avec l’incorporation du Gabon et de la République du Congo au cours des derniers mois.

L’une des caractéristiques de la DNUAF 2019-2028 est l’énorme mobilisation existante, le dialogue politique et la collaboration entre les principaux acteurs pour promouvoir de manière décisive des politiques actives en faveur de l’agriculture familiale. Les CNAF, en collaboration avec les gouvernements, les organisations de l’agriculture familiale, la FAO, le FIDA et d’autres agences, réalise un agenda intense de réunions, de forums de dialogue, de consultations et de campagnes de communication pour informer sur la DNUAF 2019-2028 et impliquer la société civile, les organisations d’agriculteurs, les institutions publiques et les agences de coopération dans l’élaboration des plans d’action nationaux dans plus de 51 pays du monde.

Les mesures visant à renforcer le dialogue politique, la mobilisation des ressources financières et techniques, ainsi que le renforcement des capacités, notamment des CNAF, ont accéléré les progrès dans la mise en œuvre de la DNUAF 2019-2028 dans les pays. Il est essentiel de continuer à soutenir ces processus de manière décisive. Ainsi, la Décennie pour l’Agriculture Familiale apportera de nouvelles et meilleures lois, politiques, programmes et budgets pour répondre aux besoins, tout en libérant le potentiel de transformation de l’agriculture familiale, tout en assurant des systèmes alimentaires durables, résilients, inclusifs et viables.